Hanche-Genou-Pied.net

Un site dédié aux différentes pathologies du membre inférieur

et à leurs traitements chirurgicaux à l'intention des patients

par le Docteur Julien CAZAL

Le contenu de ce site est volontairement simplifié pour améliorer la compréhension du patient

La Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

"C'est l'art de réparer et de reconstruire

les os et les articulations du corps humain pour le faire tenir Droit".

 

Chirurgie "mini-invasive" et chirurgie "arthroscopique": similarité ?

 

Il fut une époque ou l'on disait "grande cicatrice, grand chirurgien". Aujourd'hui, il semblerait que la petitesse de la cicatrice soit pour le patient un gage de réussite de l'acte chirurgical. Même s'il est vrai qu'il est techniquement demandant de réaliser des gestes par des incisions plus petites, voire par des simples trous (dit "portal" en arthroscopie), il ne faut pas perdre de vue que la réussite de l'acte chirurgical est surtout mesurée par la qualité de l'acte chirurgical proprement dit (mettre en bonne place une prothèse par exemple). Finalement, l'incision cutanée n'est que la porte qui s'ouvre sur un couloir (plus ou moins long en fonction de la profondeur de la couche de graisse et de muscles à traverser) qui méne à la pièce dans laquelle le chirurgien doit effectuer son acte. Plus que la longueur de l'incision, le choix du couloir en fonction de son innocuité pour les tissus environnants (voie d'abord entre ou dans les muscles, section ou non de tendons, passage prés de nerfs...) est important et participera à améliorer la récupération fonctionnelle du patient. L'arthroscopie est de la même manière un moyen pour atteindre la pièce (dans ce cas il s'agit d'une cavité articulaire) d'une manière élégante en introduisant par des trous cutanées des instruments fins dédiés àdesn actes spécifiques (ligament croisé, ménisque, cartilage...). La chirurgie "mini -invasive" n'est pas un concept nouveau mais juste l'habillage marketing de ce que tout chirurgien s'acharne à optimiser: opérer en évitant les complications!

Chirurgie assistée par ordinateur

 

La chirurgie assistée par ordinateur est un acte pendant lequel le chirurgien utilise une sorte de "GPS" pour mieux diriger son geste dans l'espace ostéoarticulaire du patient (mise en place de prothèse de genou) et/ou de connaitre en temps réel les axes des différents os. C'est une aide qui agit comme un garde fou contre des gestes inadaptés (coupe osseuse trop éloignée de la plannification) mais ne garanti pas la perfection!!!

Dans un premier temps il est nécessaire que l'ordinnateur enregistre au préalable une "cartographie 3D" du site opératoire par l'intermédiaire d'une imagerie (scanner, IRM, ...). Ensuite lors de la chirurgie il suffira d'utiliser des marqueurs et des intruments emetteurs d'un signal reconnu par la caméra receptrice de l'ordinnateur pour se voir virtuellement progresser dans la zone opératoire.

Prothèse sur mesure

et guide de pose personnalisé

CHIRURGIE AMBULATOIRE

 

La chirurgie Ambulatoire est un acte opératoire qui va être réalisé chez un patient qui rentrera le matin dans l'établissement de soins et rentrera à son domicile le soir.Certains actes chirurgicaux sont légers et superficiels et le retour à domicile ne pose pas beaucoup de problème. En revanche, pour des actes plus lourds, ou la chirurgie est plus profonde, au contact de plus de vaisseaux sanguins, plus douloureuse, la chirurgie ambulatoire est toujours possible mais elle doit répondre à 2 impératifs:

Le choix du patient: il doit n'avoir aucune prédisposition qui faciliterait la survenue d'une complication, être bien conscient de la méthode et accepter le contrat.

L'organisation de la continuité et le suivi des soins: Le patient doit habiter assez prés de l'établissement de soins, être entouré d'un personnel plus ou moins qualifié en fonction de l'intervention et avoi la possibilité de joindre un professionnel de santé à tout instant.

Dans certains pays cette chirurgie a été développée pour des raisons financières. En effet les couts élevés du prix de journée dans l'établissement de soins a poussé l'organisation de la surveillance post opératoire à domicile. Ainsi est né l'HAD (Hospitalisation A Domicile).

En France, le système de santé étant différent, ce protocole est moins développé pour le moment.

Une prothèse dite "sur mesure" est une prothèse fabriquée spécialement selon des critères mécaniques imposés par le chirurgien en fonction de l'anatomie du patient et de la fonction rechercher. Parfois il s'agit de reproduire une articulation dont les formes s'éloignent de la "norme" (1% des hanches).Dans d'autres cas, l'articulation à remplacer est le siège de lésions diffuse sur les os adjacents (infectieuse, cancéreuse...) qui nécessite des prothèses adaptées à la situation au cas par cas.

Le guide de pose personnalisé représente l'ensemble des "viseurs" pour poser une prothèse standards d'une manière prédéterminée par le chirurgien. Il s'agit d'une CAO, mais la planification de la chirurgie ne se fait pas en temps réel mais se prepare avant l'acte sur un modèle 3D virtuel obtenu par une imagerie (scanner, IRM,...). Une fois choisi le positionnement de la prothèse, un laboratoire fabrique des outils spécifiques à l'anatomie du patient et au type de prothèse utilisée pour l' implantation définie.